++++++++Cantos Propaganda Productions ++ Bruits Textes Actions ++ Structured Disasters since 2014

CLAUDE MINIERE - Les Bâches

CP07-1          



CLAUDE MINIERE - Les Bâches
Nates de travœil, textes hirsutes, poésie chiffonnière, lignes bondissantes, strette diffractée.

16 page, format A5.
35 exemplaires.
Tiré à part de la plaquette à paraître dans le fanzine Une Catastrophe numéro 2 (2017). 
Réédition – façon cheap – de l'ouvrage initialement publié en 1979 par Christian Prigent dans sa collection Muro Torto.

-----

EXTRAITS :



-----

Commandes particuliers :
6 € port compris (LV) en france.
7 € postage included worldwide.

Commandes librairies :
nous contacter

Paiement :
Paypal
Chèque (france uniquement. Ordre : Lesueur), Cash, Explosifs, échanges..
Chez Cantos Propaganda, 1 rue de la mairie, 27800 Aclou. France.

-----



CLAUDE MINIÈRE (1938)
Impliqué dans les avant-gardes de son temps (TXT, D'atelier, Zéro Limite, L'ennemi...) tout en décrivant une trajectoire rigoureusement indépendante, il est depuis 1968 l'auteur d'une œuvre poétique rare et majeure affirmée comme "la seule manière de battre (sa) revendication", émaillée de nombreux contrepoints théoriques et critiques et plus épisodiquement de traductions. Ce grand ensemble radical, exigeant, dont il sait être le performeur hors-pair (cf la psalmodie époustouflante de La mort des héros, k7 Artalect, 1984) est disséminé dans une myriade de publications en revues et en volumes chez de nombreux éditeurs (nous tenons à disposition une bibliographie partielle mais représentative de ce "parcours" difficile à tracer). Parmi ses publications récentes : Le théâtre de verdure (Marie Delarbre, 2013), Grand Poème Prose (Tarabuste, 2014), Gueule noire (Carte Blanche, 2015), Le divertissement (Tarabuste, 2016). Christian Prigent lui a consacré un essai lumineux intitulé "L'art de la fugue" dans La langue et ses monstres (Cadex, 1989. Rééd. P.O.L, 2014).

-----

La chronique de Bruno Fern sur le site Sitaudis

CHARLES PENNEQUIN - poèmes collés dans la tête

CP06          





CHARLES PENNEQUIN - poèmes collés dans la tête
99 über alles, Poésie délabrée, Retour vers le facial, Boules grossies, Textes débordés, Graphies déréglées, Adresses punks.

40 page, format A5.
50 exemplaires.
20 exemplaires augmentés d'interventions originales sont disponibles auprès de l'auteur et constituent le tirage de tête, parce que nous aussi on peut se la péter. On le vaut bien.

-----

EXTRAITS :






-----


Commandes particuliers :
8 € port compris (LV) en france.
10 € postage included worldwide.

Commandes librairies :
nous contacter

Paiement :
Paypal 
Chèque (france uniquement. Ordre : Lesueur), Cash, Explosifs, échanges..
Chez Cantos Propaganda, 1 rue de la mairie, 27800 Aclou. France.

-----



CHARLES PENNEQUIN (1965)
est une voie/x parmi les plus radicales et singulières de la littérature contemporaine, qui déstabilise et force l’acuité. Elle est également parmi les plus attentives et généreuses. D'où : Activisme actif. Publications dans d’innombrables revues et fanzines. Performances et concerts sur des scènes chics et dans des caves dans la France entière et un petit peu à côté et un peu plus loin encore. Vidéos à l’arrache. Écriture dans les blogs. Dessins sans regarder. graphomanies sans manières. Improvisations au dictaphone, au microphone, dans sa voiture, dans des TGV. Quelques cris le long des deux voies. Petites chansons dans les carnets. Poèmes délabrés en public. Revuisme. Écriture sur les murs. Textes tapés pour endormir les enfants. Tout petits contes. Racine dans l’Armée Noire. Biblio mastoque. Charles Pennequin écrit depuis qu’il est né. Charles Pennequin est vivant. Absolument vivant. C’est-à-dire dans la merde. Il a récemment publié Causer la France (avec Jean-François Pauvros. CD CDL éditions, 2015), Bibi Konspire (avec Olivier Bost et Patrick Charbonnier. LP Label Rebelle/Metamkine, 2015), Marasme (avec Francis Deschodt, Editions La Belle époque, 2015), Les exozomes (P.O.L, 2016), Ce fut un plaisir (Cantos Propaganda Productions, 2016), Tennis de Table (Plaine page, 2016). Voilà résumé le non résumable, une exploration de fond s’imposant sur le site de l'auteur : www.charles-pennequin.com

-----

La chronique de Bruno Fern sur le site Sitaudis